Accueil flèche Bulletin flèche Le poids de la neige

Le poids de la neige

Le mercredi 21 février 2018

Le poids de la neige En période hivernale, plusieurs d’entre nous se demandent : est-ce que mon toit est suffisamment résistant pour supporter le poids de la neige et de la glace qui y sont accumulés?

Dans le cas des bâtiments relativement récents, les charges de neige considérées pour la conception des structures sont basées sur les charges de neige au sol pour une probabilité de dépassement de 1 dans 50 ans, établies en fonction de la région dans laquelle le bâtiment est situé. La pluie tombant parfois en période hivernale est également considérée dans les paramètres de calcul. En général, on peut donc en conclure que les charpentes de toit sont conçues pour résister à d’importantes charges de neige.  

Divers autres facteurs influencent la charge de neige que le concepteur de la charpente utilisera : type de bâtiment, catégorie de risque de celui-ci, son niveau d’exposition au vent, géométrie du toit, type de revêtement de toiture, etc. Ainsi, à titre d’exemple, le toit d’un bâtiment agricole à faible occupation humaine recouvert de tôle et ayant une forte pente sera conçu pour supporter des charges de neige moindres que celui d’un hôpital où plusieurs équipements pouvant créer des accumulations sur le toit sont présents.  

La majorité des sinistres liés à la présence de neige au toit sont associés à un défaut de construction. Les changements de conditions de la toiture pouvant entrainer des accumulations de neige qui n’étaient initialement pas prévues font également partie des causes de sinistres souvent rencontrées. L’ajout d’équipements au toit de même que l’ajout d’un étage à un bâtiment voisin en sont des exemples.

Vous avez remarqué des dommages à la charpente de votre toiture (fissuration, portes qui coincent, déformations, affaissements, etc.) ou celle-ci s’est effondrée? N’hésitez pas à consulter un expert d’Investigation EMS pour en déterminer la cause ou déterminer les correctifs nécessaires.

 


Aimez-vous ce Bulletin?



Retour à la liste des bulletins